2017 Prix Jack Layton de la jeunesse pour le développement durable de LST

Résultats de 2016-2017

Le Prix Jack Layton de la jeunesse pour le développement durable de LST pour 2017 met en lumière les atouts du Canada : de futures générations de jeunes qui concertent leurs efforts pour faire de notre pays un endroit encore meilleur et plus viable. Cette année, pour Canada 150, nous avons choisi 1 gagnant, 2 deuxièmes places et 3 mentions honorables parmi plus de 30 écoles participantes.

Mais ce n’est pas tout – en plus de rendre hommage aux projets remarquables de ces six groupes, nous mettrons en lumière un projet d’action étudiant exceptionnel par semaine d’ici la fin de 2017. Gardez nos pages Facebook et Twitter à l’œil pour nous aider à féliciter ces jeunes Canadiens pour leur travail incroyable.

Gagnant:

École Rossland Summit 

Cette année, l’école Rossland Summit, de Rossland, BC, remporte le premier prix. Les élèves de la 1re et 2e année ont consacré un après-midi par semaine à l’exploration et à l’observation de la zone humide du parc Jubilee. Ils ont pris conscience des changements au sein de leur écosystème, comme la prolifération d’algues et la pollution et, après s’être familiarisé avec l’influence possible de cette zone humide sur la rivière Columbia, voire sur l’océan, ils ont décidé de passer à l’action! Ils ont demandé l’aide financière de la Ligue ÉcoloMC, initiative de l’Éducation au service de la Terre, et fait équipe avec l’école secondaire avoisinante pour construire une remise afin d’y ranger leurs outils d’observation, comme leurs filets, leurs loupes et plus encore. Ils ont commencé à sensibiliser leur entourage à la pollution des cours d’eau de leur collectivité en peignant des poissons jaunes sur les égouts et distribuant des renseignements aux résidents locaux. Enfin, ils ont organisé leur premier Blitz Bio annuel en mai, accueillant 455 élèves de trois écoles différentes pour identifier la flore et la faune locale à l’aide de cartes d’identification. Félicitations pour votre incroyable projet d’action!

Cliquez ici pour voir leur soumission au Projet Notre Canada 

Cliquez ici pour visionner la vidéo de leur projet d’action 

 

Écoles au deuxième rang:

École publique Jack Chambers 

Les élèves de l’école publique Jack Chambers, à London, ON, ont disséminé le slogan « Only Rain Down the Drain » (pluie seulement dans les égouts) pour sensibiliser leur communauté scolaire au bassin de gestion des eaux pluviales se trouvant dans la cour de leur école.

 Ces élèves de 8e année ont sensibilisé toutes les classes de l’école à l’importance de ce bassin et organisé une activité appelant les élèves et les membres du personnel à décorer un amphibien ou un reptile en bois. Plus de 800 amphibiens et reptiles ont ensuite été installés sur la clôture de l’école en guise d’exposition d’art publique, en compagnie d’un panneau rappelant à la communauté le lien du bassin avec l’environnement. Les élèves ont aussi peint le slogan « Only Rain Down the Drain » sur les égouts du quartier et affiché des cartes d’information sur les poignées de porte. Les élèves ont collaboré avec la ville de London pour concevoir de nouveaux panneaux destinés aux bassins d’eaux pluviales de la ville et participé au programme Adoptons un parc. Enfin, ils ont réalisé un documentaire qui a remporté le prix du meilleur projet dans le cadre de l’initiative Water Docs @ School et qui sera utilisé par l’école et la ville dans le but de promouvoir la santé du bassin. Excellent travail! 

Cliquez ici pour voir leur soumission au Projet Notre Canada

Cliquez ici pour visionner la vidéo de leur projet d’action 

 

École publique Herb Campbell 

À titre de l’une des 15 écoles du conseil scolaire de district de Peel qui participent au plan stratégique des Premières Nations, Métis et Inuit (PNMI), les élèves de l’école publique Herb Campbell, à Caledon, ON, voulaient accroître la compréhension interculturelle des PNMI et le respect de leurs traditions en tissant des liens avec des éducateurs autochtones. Leur plan d’action consistait à organiser des ateliers de perfectionnement professionnel pour le personnel de l’école, à élaborer du matériel didactique intégré au curriculum pour les élèves et à créer  un jardin en forme de roue médicinale en guise de classe extérieure. Dans le cadre de leur ambitieux plan d’aménagement paysager, ils ont planté plusieurs plantes indigènes entourées de sièges en pierre, d’un endroit pour observer la nature doté de mangeoires, et de sentiers menant aux forêts et zones humides de la région avoisinante. Ce projet a suscité la participation des membres du personnel, des élèves, des membres de leur famille, d’éducateurs autochtones et d’anciens de la communauté qui ont tous participé à l’ensemencement et à l’entretien du jardin. En créant des occasions d’apprentissage continu, ainsi que le jardin, le projet d’action a renforcé les liens au sein de la communauté en mettant en lumière les traditions et perspectives autochtones. Félicitations pour votre travail exceptionnel! 

Cliquez ici pour voir leur soumission au Projet Notre Canada

   

Mentions honorables:

École islamique de Fort McMurray 

Les élèves de l’École islamique de Fort McMurray, en ON, s’inquiétaient de la quantité de déchets découlant de l’utilisation de marqueurs pour les tableaux blancs. Ils ont déterminé qu’en lançant un Programme de marqueurs réutilisables à leur école, ils réduiraient grandement la quantité de décès produits, sans compter que l’école épargnerait de l’argent à long terme. Ils ont demandé une aide financière à la Ligue ÉcoloMC de LST afin d’effectuer des recherches et d’acheter leur première quantité de marqueurs et de cartouches. Les élèves ont renseigné leurs camarades sur l’importance et montré aux enseignés comment utiliser les cartouches rechargeables. Bravo!

Cliquez ici pour voir leur soumission au Projet Notre Canada 

Cliquez ici pour visionner la vidéo de leur projet d’action 

 

Anderson Collegiate Vocational Institute

Les élèves du Anderson Collegiate Vocational Institute, à Whitby, ON, voulaient sensibiliser leur entourage à la protection des pollinisateurs indigènes et prendre des mesures à cette fin. L’équipe d’action de cette école a donné un second souffle à la cour inutilisée et stérile de leur école en y semant des plantes sans pesticides et y installant des boîtes à essaims construites par les élèves de 9e année. Ils ont organisé une semaine de la sensibilisation, portant le thème To Bee or Not To Bee, pour mobiliser la communauté scolaire en lui proposant une gamme d’événements sociaux et éducatifs. Citons notamment un concours d’épellation ayant les pollinisateurs pour thème, la semence d’asclépiades  tubéreuses, un jeu de JeopardBEE et un tournoi de « bee-ball ». Grâce à ces efforts, le Anderson CVI a été nommé à titre de première « École apicole » officielle du Canada. Bravo pour votre excellent travail!

Cliquez ici pour voir leur soumission au Projet Notre Canada

Cliquez ici pour visionner la vidéo de leur projet d’action 

St. Mary's Academy

Les élèves de la St. Mary's Academy, à Winnipeg, MB, étaient déterminés à réduire la quantité de déchets produits par leur école. Pour ce faire, ils ont sonné la charge à l’utilisation d’assiettes biodégradables dans leur cafétéria. Après avoir effectué un sondage, ils ont déterminé que leurs camarades et leurs enseignants appuieraient l’utilisation de ces assiettes et seraient disposés à payer un peu plus pour leur lunch. En communiquant avec la cafétéria, les élèves ont acheté les assiettes et aidé le personnel à mettre en œuvre cette initiative. Ils ont convaincu la cafétéria, qui est gérée indépendamment de l’école, à continuer d’utiliser ses assiettes au cours des prochaines années et organisé plusieurs activités de sensibilisation, comme une journée de lunch sans déchet et un bulletin remue-méninges à l’extérieur de la cafétéria. Félicitations!

Cliquez ici pour voir leur soumission au Projet Notre Canada

 

Gagnants précédents

S'inscrire au bulletin

S'inscrire à un atelier de développement professionnel

Informations et ressources sur les sujets importants qui touchent notre monde d'aujourd'hui.